Thé noir: bienfaits, nutrition, régime et risques

Advertisement

Le thé noir occupe la deuxième position en matière de boissons les plus consommées après l’eau. Tout le thé provient de la plante Camellia sinensis, mais différentes façons de récolter et de traiter la plante produisent différents types de thé.

Après la récolte, les feuilles de thé passent par un processus de flétrissement, de meurtrissure, de roulage et d’oxydation.

L’oxydation se produit lorsque les feuilles restent exposées à l’air pendant une longue période. Les enzymes décomposent les produits chimiques contenus dans les feuilles, produisant leur coloration brune et leur odeur familière.

Le processus de fabrication du thé vert est similaire, mais il n’implique pas d’oxydation. L’oxydation peut fournir au thés noir des avantages nutritionnels que le thé vert n’a pas.

Par exemple, les nutriments du thés noir peuvent réduire le risque de plusieurs cancers, protéger le cœur contre l’athérosclérose et aider à maintenir une pression sanguine saine.

Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur les bienfaits de la consommation de thés noir, ainsi que sur les nutriments qu’il apporte et les risques éventuels.

thé noir dans une tasse

The noir bienfaits

Selon l’association Américaine, le thé noir représentait environ 84% de la consommation de thé en 2018.

Le thés noir pourrait avoir des avantages similaires à ceux du thé vert. Cependant, de nombreuses études ont porté spécifiquement sur le thés noir et sur la manière dont le processus d’oxydation peut avoir un impact sur la santé.

Un domaine d’intérêt clé est le thés noir en tant que source d’antioxydants.

Les antioxydants aident à combattre les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules instables dans l’organisme qui résultent à la fois de processus naturels et de pressions environnementales.

L’organisme peut éliminer les radicaux libres, mais s’ils s’accumulent en trop grand nombre, ils peuvent endommager ou modifier les cellules de l’organisme.

Ces changements peuvent contribuer au développement de nombreuses maladies et affections, telles que l’athérosclérose et certains cancers.

Les antioxydants peuvent aider à éliminer les radicaux libres, et le thé est l’une des sources d’antioxydants. En fait, une étude note que les composés phénoliques, constituent jusqu’à 30 % du poids sec du thé vert et du thé noir.

Les antioxydants du thés noir sont différents de ceux du thé vert, en raison du processus d’oxydation. Le thé vert contient principalement des catéchines. Lors de l’oxydation, celles-ci se transforment en théarubigines, théaflavines et flavonols.

Celles-ci peuvent donner au thés noir des avantages différents de ceux du thé vert.

Thé noir et la protection contre l’athérosclérose

L’athérosclérose désigne une accumulation de plaques dans les parois des artères. Cela peut entraîner des maladies coronariennes, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies rénales chroniques. Les radicaux libres peuvent contribuer à cette affection.

Une étude sur les hamsters en 2004 a suggéré que la consommation de thé noir ou de thé vert à des doses équivalentes chez l’homme pourrait prévenir le développement de l’athérosclérose. Des recherches supplémentaires sont nécessaires chez l’homme pour confirmer cette hypothèse.

Une étude suggère que la consommation de trois tasses de thé ou plus par jour pourrait aider à protéger contre les maladies coronariennes.

Cependant, il est important de noter que le thé contient du caféine, et que la consommation de plus de trois tasses par jour contribuerait à une quantité importante de caféine dans l’apport quotidien d’une personne.

En 2013, les chercheurs ont trouvé des preuves suggérant que les personnes qui buvaient quatre tasses de thé noir ou plus par jour présentaient un risque plus faible d’accident vasculaire cérébral.

Le thé noir réduit le risque de cancer

Les résultats cités par l’Institut national du cancer (INCa) suggèrent que les polyphénols du thé pourraient diminuer le risque de croissance de tumeurs.

En particulier, le thé noir pourrait contribuer à réduire le risque de cancers de la peau, du sein, des poumons et de la prostate.

Cependant, des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer si la consommation de thé dans le cadre de l’alimentation peut contribuer à réduire le risque.

Réduction de la pression artérielle

Les résultats d’une étude réalisée en 2015 suggèrent que le thé pourrait réduire la pression artérielle diastolique et systolique.

La consommation de thé semble également qu’elle annule l’impact d’un repas riche en graisses sur la pression artérielle.

Ce bénéfice est resté malgré la teneur en caféine du thé. Cependant, il s’agissait d’une petite étude avec seulement 19 participants, des études plus importantes sont donc nécessaires pour confirmer ces résultats.

Boire du thé noir permet de lutter contre le diabète

Certaines recherches ont suggéré que la consommation de thé pourrait aider à réduire le risque de diabète.

Dans une étude, des personnes atteintes de diabète de type 2 ont consommé différentes quantités d’extrait de thé sur une période de 4 semaines. Les auteurs ont conclu que la consommation régulière de thé pourrait avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires pour les personnes atteintes de cette maladie.

Avantages pour d’autres conditions

Les chercheurs ont également découvert que le thé noir pourrait contribuer à améliorer la densité osseuse, à réduire le risque de polyarthrite rhumatoïde et à protéger contre la maladie de Parkinson.

Nutrition

Le (INCa) note que le thé contient :

  • alcaloïdes, y compris la caféine, la théophylline et la théobromine
  • acides aminés
  • glucides
  • protéines
  • chlorophylle
  • fluorure
  • aluminium
  • les minéraux et les oligo-éléments
  • les composés organiques volatils, qui contribuent à son odeur et à son goût

L’effet antioxydant du thé est dû à sa teneur en polyphénols. Les polyphénols sont des composés chimiques qui protègent les plantes des rayons ultraviolets et des agents pathogènes nocifs et pathogènes.

Les flavonoïdes sont un des types de polyphénols. Ils sont présents dans le raisin, le vin rouge et d’autres aliments.

L’effet antioxydant des polyphénols peut aider à protéger l’organisme contre les changements qui conduisent à la maladie.

Conseils pour servir Le thé noir

La consommation de thé peut être un moyen sain de fournir un apport quotidien en caféine. Le thé noir est faible en calories, surtout lorsqu’on n’y ajoute pas de sucre.

Il est possible d’en ajuster la saveur sans ajouter de sucre ou d’édulcorants :

  • mélanger le thé avec des épices, telles que la cannelle
  • ajouter de jus de citron
  • ajouter de la menthe

Les gens peuvent aussi l’utiliser en cuisine. Par exemple, ils peuvent l’utiliser :

Comme bouillon : Le thé peut ajouter une saveur fumée aux soupes à base de viande rouge ou de champignons.

Dans les liquides de pochage : Le fait de pocher des aliments dans du thé noir permet d’infuser l’arôme dans les aliments. Une idée consiste à faire pocher des champignons dans du thé Lapsang Souchong.

Pour la cuisson des haricots et des céréales : Remplacer l’eau par du thé lors de la cuisson du riz ou des haricots ajoute une nuance fumée à leur saveur.

Dans les desserts : Infuser la saveur du thé dans du lait chaud et l’ajouter à des puddings ou des flans. Ou encore, infusez du thé noir Earl Grey dans unemousse au chocolat.

Risques

La consommation de thé noir peut présenter certains risques. Les sections suivantes abordent ces risques plus en détail.

Le thé noir continet des éléments toxiques

Tout thé infusé contient des minéraux qui, en excès, peuvent être toxiques.

Le plomb et l’aluminium sont présents dans le thé. À fortes doses, ces métaux lourds peuvent être toxiques pour l’homme. Des traces mineures d’arsenic et de cadmium peuvent également être présentes dans certains thés, mais pas en quantités nocives.

Le thé présente également des taux élevés de manganèse. L’organisme a besoin de ce minéral, mais il peut être toxique en excès.

Plus le thé est infusé longtemps, plus la concentration de ces éléments toxiques sera élevée. L’infusion du thé pendant 3 minutes maximum peut réduire les risques.

Selon l’endroit et la façon dont les gens cultivent le thé, il peut également y avoir des traces de pesticides dans les feuilles. C’est une raison supplémentaire pour les gens de limiter la quantité de thé qu’ils consomment chaque jour.

Effets de la caféine

Le thé noir contient environ 2 à 4 % de caféine.

Les personnes sensibles au caféine peuvent souffrir d’insomnie, d’anxiété, d’irritabilité ou de troubles gastriques lorsqu’elles consomment du thé en grande quantité.

Une consommation excessive de caféine peut également entraîner :

  • une arythmie cardiaque, ou un rythme cardiaque irrégulier
  • la diarrhée et le syndrome du côlon irritable
  • la pression oculaire, et un éventuel glaucome
  • une augmentation ou une diminution du taux de sucre dans le sang
  • augmente de la pression sanguine
  • une perte de calcium par l’urine, qui pourrait entraîner un affaiblissement des os et une éventuelle ostéoporose

Les personnes qui boivent du thé régulièrement et qui présentent l’un des symptômes ci-dessus devraient envisager de réduire leur consommation de thé.

Si les symptômes persistent, elles doivent consulter un médecin.

Anémie

Une étude a révélé que les aliments riches en tanins, comme le thé, peuvent être une bonne source d’antioxydants, mais qu’ils peuvent également réduire la capacité du corps à absorber le fer.

C’est pourquoi les personnes ayant des antécédents de carence en fer devraient éviter de consommer du thé lorsqu’elles prennent des suppléments de fer ou qu’elles mangent un repas riche en fer.

Elles doivent également laisser une heure entre le moment où elles mangent et celui où elles boivent du thés.

Interactions avec les médicaments et les compléments

Le thé noir et la caféine qu’il contient peuvent interagir avec une série de médicaments et de compléments différents.

Ces médicaments comprennent, sans s’y limiter, les suivants:

  • L’adénosine : Les médecins donnent ce médicament avant un test d’effort cardiaque.
  • Les antibiotiques : Certains types d’antibiotiques affectent la façon dont le corps décompose la caféine.
  • Tegretol (carbamazepine) : La caféine peut réduire l’efficacité de ce médicament dans la prévention des crises d’épilepsie.
  • Éphédrine : Comme la caféine, c’est un stimulant. Leur prise conjointe pourrait donc déclencher des effets secondaires.

Les personnes qui prennent des médicaments doivent parler à leur médecin de leur consommation de caféine par le biais du thé ou du café. Cela pourrait avoir un impact sur le fonctionnement de leurs médicaments et sur le risque d’effets indésirables.

Composition

Les thés glacés et les thés prêts à boire peuvent être moins bons pour la santé que le thés noir ordinaire, car leur composition est différente. Les thés instantanés et les thés aromatisés peuvent contenir du sucre et d’autres ingrédients.

L’ajout de sucre, de lait, de crème et de sirops au thé augmente la teneur en calories et peut réduire ses bienfaits pour la santé.

Le thé noir est une boisson populaire dans le monde entier, et il pourrait avoir certains effets bénéfiques sur la santé. Il est également faible en calories.

Les personnes qui boivent beaucoup de thé – surtout avec du lait, des édulcorants ou du sirop ajoutés – doivent garder à l’esprit les risques possibles, tels que la consommation élevée de caféine et de sucre.

Elles peuvent également demander à leur médecin si une forte consommation de thé est susceptible d’interférer avec les médicaments qu’elles prennent ou d’affecter d’autres aspects de leur santé.

J’aimerais maintenant avoir votre avis

J’espère que vous avez trouvé ce post de référencement utile.

J’aimerais maintenant entendre ce que vous avez à dire.

Dans tous les cas, faites-le moi savoir en laissant un commentaire ci-dessous dès maintenant.

General FAQs

Nous commençons à reconstituer le thé noir le matin. En plus d'être généralement très gourmand, c'est la personne la plus riche en théine et idéale pour commencer une journée du bon pied. Ensuite, nous boirons du thé vert en milieu de journée.

Boire du thé tous les jours permet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Au moins trois tasses de thé par jour - vert ou noir - évitez autant que possible d'ajouter du sucre ou du lait.